Schneeberg  - Saxe - Allemagne


Patrimoine

Église Saint-Wolfgang

Cliquez sur l'image pour le site http://www.st-wolfgang-schneeberg.de/
Cliquez sur l'image pour le site http://www.st-wolfgang-schneeberg.de/

L'église St. Wolfgang est une église protestante , de type église-halle et de style gothique tardif, construite entre 1516 et 1540, luthérienne depuis 1534. Elle abrite un magnifique retable qui est l’œuvre  du peintre Cranach et de son atelier.

 

Le 13 aout 1719 la ville fut détruite par un gigantesque incendie.

« La ville de Schneeberg, dont les maisons sont essentiellement construites en bois, est dévastée par un gigantesque incendie qui détruit 372 habitations et laisse 296 sans-abris » Extrait de "Auf des Erzgebirges Höhen", supplément du journal "Zwickauer Neueste“, Nr. 8, Jg . 1927 [P. Desbaume]

 L'église Saint-Wolfgang a été sérieusement touchée, son retable a été sauvé. A la Seconde Guerre mondiale, l'église fut bombardé.


Le retable de Lucas Cranach l’Ancien (Cranach/1472- Weimar/1553)

Cliquez pour en savoir plus
Cliquez pour en savoir plus
Lucas Cranach dit Cranach l’Ancien
Lucas Cranach dit Cranach l’Ancien

 

 Un témoin de la réforme luthérienne

«Le peintre et graveur Lucas Cranach (dit Cranach l’Ancien) a fait siennes les idées réformatrices de Martin Luther dès l’affichage des thèses (1517). Peintre officiel de la cour de Saxe depuis 1505 jusqu’à sa mort, il a réalisé, entre autres, le portrait de Frédéric le Sage et celui de Charles Quint. On lui doit plusieurs portraits de Martin Luther, des gravures illustrant des scènes bibliques, ainsi que des retables au service des idées de la Réforme.»

                            ...........................suite

 

 

Cliquez pour en savoir plus
Cliquez pour en savoir plus

lucascranach.org

Home :: Cranach Digital Archive


Musée de l’art populaire minier

 

Bortenreuter-Haus

Maison construite en 1724/25 sur demande du marchand de dentelles Johann Friedrich Bortenreuter est considérée comme le plus important édifice baroque de Schneeberg. L’imposant bâtiment à quatre ailes avec une cour intérieure carrée est pourvu d’une riche décoration intérieure et extérieure baroque. La maison possède une façade impressionnante avec différents éléments baroques et plusieurs bustes en relief.

Patrimoine minier

Ancien  puit d'extraction d'uramium   entre 1946 et 1990  expoité par les Russes
Ancien puit d'extraction d'uramium entre 1946 et 1990 expoité par les Russes

Les nobles Saxons ont établi leur fortune sur la richesse minière de la région du Harz situé entre Hanovre et Leipzig. On y exploitait du fer, de l'étain, du cuivre et de l'argent. Ces mines étaient  en exploitation depuis le XIe siècle.

La découverte de riches filons d'argent vers 1460 dans le massif montagneux de  l'Erzgebirge, (Monts  Métallifères après cette découverte) entraîna en 1481 un développement important de Schneeberg. Cette dernière obtint le statut de ville avec ses franchises urbaines.

 

Il est fait mention, à la fin du XVe siècle de la découverte d'un bloc d'argent de 300 kg sur lequel - dans la mine St Georges - le duc de Saxe ripailla. [1].

 À la fin du XVe, des dizaines de milliers de mineurs travaillent dans les Monts Métallifères (Schneeberg, Freiberg,Kutna-Hora, Annaberg). 

 

Le 22 juillet 1496 les mineurs protestent contre une diminution de leur salaire, et obtiennent gain de cause. Aujourd'hui on commémore par une grande fête populaire cet évènement.

 

Au début du XVIe siècle, les mineurs émigrèrent pour une partie dans les Vosges dans la région de Sainte-Maries-aux-Mines (68). À la même époque, « Paracelse (médecin suisse) faisait état d'une mortalité élevée due à une maladie pulmonaire chez les mineurs d'argent dans la région de Schneeberg. » [2] 

 

 En 1789 dans les Monts métallifères fut découvert des gisements d'uranium. Au début du XXe siècle beaucoup de puits de mine fermèrent. Après la Deuxième Guerre mondiale, l'importance de l'uranium entraîna la réouverture ou l'ouverture de puits. Cette activité minière était gérée par un conglomérat allemand (RDA) et soviétique.

 

Bibliographie

1 - Pierre Barbey Conseiller scientifique de l’ACRO - Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’ouest

2 - De la richesse minérale

Antoine Marie Héron de Villefosse - 1819

3 - Ville minière Schneeberg des Monts Métallifère de Saxe.

Office du tourisme de Schneeberg

4 - Ville germaniques face à la modernité

Revue CODEX #05 Automne 2017

5 - Les Monts métallifères : un paysage minier au Patrimoine mondial de l’UNESCO ?

Le site de la revue de Géographie Historique.


Ville d'origine de la famille Guthwasser