Temple Saint-Martin

Montbéliard - Franche-Comté



La construction du temple débuta en 1601 sous la direction de Henrich Schickhardt (1585-1635) architecte du duc Frédéric Ier de Wurtemberg, comte de Montbéliard. Sa construction dura six ans.

 


 

Rénovation du temple Saint-Martin

 

- Fondation du Patrimoine -



Copie du retable de Montbéliard

 

 

Copie du : Retable de Montbéliard

 

 " À la demande du comte de Montbéliard Georges Ier, le peintre Heinrich Füllmaurer, originaire d'Herrenberg, réalisa vers 1540 un grand retable. Dans la seconde moitié du XVIe siècle, l'œuvre fut transférée à Stuttgart et en 1617, elle fut pour la première fois mentionnée dans les textes sous le nom de Mömpelgarder Altar, comme provenant donc de Montbéliard, et alors conservée dans les collections du prince. En 1634, à la faveur des troubles de la guerre de Trente Ans, le retable fut emporté à Vienne comme butin de guerre et devint l'un des joyaux de la collection de peinture des Habsbourg. Il est conservé aujourd'hui au Kunsthistorisches Museum de Vienne.

Avec l'aimable autorisation de ce musée, la Société d'émulation de Montbéliard a décidé de financer la réalisation d'une copie, la plus fidèle possible, de ce chef-d'oeuvre de la Renaissance d'Allemagne du Sud, composé d'une partie centrale et de six volets latéraux se rabattant l'un sur l'autre, constituant un ensemble remarquable de 157 panneaux peints transformant ce retable en une sorte de Nouveau Testament illustré.

La Société d'émulation de Montbéliard, attachée depuis ses origines à la valorisation du patrimoine montbéliardais, est particulièrement fière et heureuse de permettre au plus grand nombre d'admirer cette réalisation et sans doute aussi de donner l'envie à beaucoup de se rendre à Vienne pour admirer l'original.

 

Extrait du site  Société d'émulation de Montbéliard,

Sources

L'église luthérienne Saint-Martin à  Montbéliard 1601-2001
par André Bouvard Edition Atelier du Patrimoine

- Photos :  J-L Lambert