Des ducs de bourgogne (1477) au Hasbourg d'Autriche (1493)

Au décès de charles sa fill  est la plus riche héritière d'Europe

Chateau de Coudenberg - XIVe siècle
Chateau de Coudenberg - XIVe siècle

1457

  13 février 1457

Marie de Bourgogne nait au château du Coudenberg à Bruxelles. Elle est l'enfant unique de Charles le Téméraire et d'Isabelle de Bourbon deuxième épouse de Charles.

 

Après la mort de sont père le 5 janvier 1477, elle devient l'héritière la des possession de de son père suivant la coutume de bourgogne. En France c'est la loi salique qui prévaux donc Louis XI exigea  que les possessions bourguignonne revienne à la France. Ce différent sera complétement résolu en 1482.

 

Elle épousa, en août 1477,  Maximilien d'Autriche fils de l'empereur germanique Frédérique III le couple eut deux enfants :

- Philippe le Beau (1478-1506)

- Marguerite d'Autriche (1480-1530)

Marie décède - suite aux blessures de sa chute à cheval - le 27 mars 1482 à Bruges.

Au décès de son père, en 1777, elle hérite nominativement des titres de duchesse et comtesse de Bourgogne, Louis XI occupe les terrres; Le traité d'Arras en 1482 attribue le comté et le duché de Bourgogne au roi de France Louis XI.

Au traité de Senlis, en 1493, le roi de France Charles VIII rétrocède à l'Empire le seul comté palatin de Bourgogne dit Franche-Comté,

Il hérite nominalement des deux Bourgognes (le comté palatin et le duché), provinces venant de sa mère,

1477

 

 

5  janvier 1477

Charles le Téméraire est tué pendant la bataille de Nancy L'armée Lorraine était commandé par par le duc René II

 

■ 14 aout 1477

Elle épousa à Gand Maximilien d'Autriche fils de l'empereur germanique Frédérique III

 

 

 

Louis XI occupent - dans les jours qui suivent la mort du Téméraire le duché de Bourgogne et le comté d'Artois.

Le comté de Bourgogne, de Flandre, et du Hainaut

 

 

 

Elle hérite suivant la coutume de bourgogne

-  de duchesse de Bourgogne, de Brabant, de Limbourg, de Luxembourg et de Gueldre

- comtesse de  Bourgogne, d'Artois, de Flandre, de Hainaut, de Hollande de Zélande, et de Zutphen

 

 Quelques jours après le roi de France Louis XI - parrain de Marie occupe au nom de la loi salique le duché et le comté de Bourgogne.

Le dénouement de cette situation interviendra en 1482, le duché de bourgogne est rattaché à la France, le comté de Bourgogne à la maison des Habsbourg

http://www.wikiwand.com/fr/Marie_de_Bourgogne

1478

Le Palais des ducs de Bourgogne à Bruges
Le Palais des ducs de Bourgogne à Bruges

 

22 juin 1478

Naissance de Philippe dit Le Beau, au Palais des ducs de Bourgogne à Bruges

Bataille de Guinegatte (1479)

479Parce que Dole a chassé la garnison française en février 1478 aux cris de « Vive Bourgogne », Louis XI fait envahir le comté par ses troupes dirigés par Charles d’Amboise. Dole est rasée, Vesoul aussi et plusieurs villes comtoises sont ravagées plus ou moins. Les campagnes avoisinantes sont dévastées. Besançon, qui héberge toujours les États du Comté, se sent menacé et conclut un traité avec Louis XI en juillet. Les Comtois hostiles à la France tentent de prendre la ville. L’archevêque est favorable à la France, mais pas son chapitre (haut clergé bisontin) : son pouvoir temporel est affaibli.

1480

10 janvier 1480

Généalogie Belge  :  Naissance de Marguerite d’Autriche, au château du Coucenberg à Bruxelles

1482 Traité d’Arras : la Franche-Comté, dont Besançon, constitue la dot du dauphin (futur Charles VIII fiancé à la fille de Maximilien et de Marie de Bourgogne). Besançon est destiné à devenir français.

1491 Charles VIII, fiancé par son père à la fille de l’archiduc Maximilien d’Autriche et de Marie de Bourgogne avec le comté de Bourgogne ou Franche-Comté pour dot, épouse Anne de Bretagne. Les Comtois chassent les troupes françaises. Et Maximilien humilié, à la tête d’une armée de 8 000 hommes, fait son entrée à Besançon le 21 décembre. Il bat les troupes françaises à Dournon, près de Salins, un mois plus tard et, devenu empereur du Saint Empire romain germanique se fait céder par Charles VIII le comté de Bourgogne (traité de Senlis, 23-24 mai 1493, proclamé à Besançon le 2 juin). Besançon et la Franche-Comté revient aux Habsbourg.

Elle épousa, en août 1477, Maximilien d'Autriche fils de l'empereur germanique Frédérique III le couple eut deux enfants :

- Philippe le Beau (1478-1506)

- Marguerite d'Autriche (1480-1530)

  fevrier